CHARTE DU RESEAU SENS

Le Réseau national SENS (SENsibiliser ENSemble) est composé d’associations étudiantes et jeunes engagées dans des actions d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité (ECS). Il a 3 objectifs principaux :

- Accompagner les acteurs du Réseau SENS dans leurs pratiques d’ECS
- Mutualiser les ressources, expériences et réflexions entre les membres du réseau
- Soutenir le développement d’action d’ECS par des dynamiques nationales et locales


Des jeunes, membres d’associations de solidarité et/ou d’éducation populaire
Nous appartenons à une même génération et désirons nous engager dans des projets éducatifs, solidaires et coopératifs. Nous apprécions de retrouver cet esprit de coopération (échanges d’idées et d’expériences, définition de projets partagés, mutualisation de moyens…) dans le cadre de collaborations et de rencontres inter-associatives. Nous pensons que, aussi modestes soient-ils, les projets associatifs à caractère solidaire ou éducatif sont vecteurs de transformations sociales et nous souhaitons nous inscrire dans cette dynamique collective en faveur d’un monde plus attentif au devenir de chacun-e et de tou-te-s.

Une finalité : l’ECS pour la construction d’un monde juste, solidaire et durable
L’ECS trouve son origine dans la pratique de l’Éducation au Développement et à la Solidarité Internationale (EADSI) telle que définie dans le référentiel Educasol. Depuis l’AG du réseau SENS de novembre 2009, nous choisissons de parler « d’Education à la citoyenneté et à la Solidarité » plutôt que « d’Education au développement et à la solidarité internationale (EADSI) » et ce pour plusieurs raisons :
- Nous adoptons la même démarche, que la solidarité soit « locale » ou « internationale »,
- Nous ne nous reconnaissons plus dans le terme de « développement »
- Parler d’ECS nous permet d’ouvrir le réseau à d’autres approches, comme par exemple l’éducation à l’environnement.

Selon le texte rédigé par Starting-Block en 2010 et dans lequel nous nous reconnaissons, l’Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité a pour finalité la construction d’un monde juste, solidaire et durable. Elle s’appuie sur 4 piliers :
- Le choix de méthodes actives et participatives
- L’accessibilité des activités à tou-te-s, participant-e-s et animateur-rice-s
- La compréhension de l’autre et du monde qui nous entoure
- L’engagement citoyen et solidaire de tou-te-s

Notre méthode
- Par les pairs : Le fait de cibler un même public entre tous les membres du réseau nous permet de progressivement construire une méthodologie adaptée. Dans le cadre d’actions à destination des plus jeunes, la proximité d’âge nous permet d’avoir un rôle différent des parents et enseignant-e-s et de souvent bénéficier, en tant qu’ « aînés », d’une attention privilégiée. Dans le cadre d’actions destinées à celles et ceux de notre génération, le fait de partager certaines pratiques culturelles facilite la création de moyens adaptés pour aiguiser le sens critique de ces pairs et des plus jeunes. Malgré cette spécificité, nous reconnaissons pleinement la pertinence et l’opportunité d’autres
approches éducatives, notamment intergénérationnelles.

- L’éducation active : En complément d’une approche verticale (relation sachant-e- apprenant-e), nous voulons privilégier une démarche horizontale où l’apprentissage requiert et valorise la participation de tou-te-s (jeux coopératifs, ateliers d’immersion, travail en équipe, pédagogie de projets collectifs…) et où la personne qui participe est actrice de son apprentissage. L’éducation active implique également de rechercher par nous-mêmes les réponses aux questions que nous nous posons.

- L’éducation à la complexité : Nous invitons notre public à s’ouvrir, par une approche globale, sur des réalités complexes (culturelles, sociales, politiques, écologiques, économiques…) qui ne lui sont généralement pas familières et à aiguiser son esprit critique et citoyen. Il s’agit encore, en surmontant de possibles préjugés au moyen d’informations factuelles établies, de permettre la maturation d’une opinion personnelle et structurée, susceptible de susciter de nouveaux comportements ou engagements.
En tout état de cause, l’amateurisme, le misérabilisme et le simplisme nous semblent contradictoires avec une démarche éducative sincère et sérieuse. Nos interventions requièrent par conséquent l’organisation de temps de formation pour mûrir une approche cohérente pleinement consciente de ces exigences et renforcer nos compétences en tant qu’animateur-ice-s. Nous attachons également une grande importance à la remise en question de nos pratiques éducatives.
Cette conception reste fidèle aux principes énoncés dans le texte « Cadre de l’action éducative auprès des mineurs » , charte initiale du réseau désormais annexée au présent document.

-Un réseau national
L’association Starting-Block est l’association coordinatrice du réseau SENS. Elle organise des temps de formation et de rencontres à destination des membres du réseau SENS en priorité. Elle a le droit de vote comme chacune des associations du réseau. Le Réseau SENS forme un « cadre » pour les associations locales, au sein duquel se développent des pratiques d’ECS :

 La dimension nationale se justifie à nos yeux par le fait que chaque membre peut tirer un grand parti de temps ponctuels de mutualisation avec d’autres acteurs implantés sur différents territoires, pour concevoir ou améliorer ses projets.
 Ce même principe nous incite à nous constituer, chaque fois que cela nous semble possible, en collectifs locaux de manière à construire des dynamiques inter-associatives.
 L’organisation de rencontres au niveau national facilite également la mobilisation de partenaires plus nombreux, permettant la diversification et l’enrichissement des
programmes de formation. (Nous entendons par partenaires des personnes ressources invitées pendant les temps d’échange et de formation)
 La dimension nationale permet en outre de démultiplier nos actions et de donner plus de poids à notre message.

Notre réseau n’est pas une fédération car l’identité de chacun des membres n’est pas engagée en dehors des valeurs partagées contenues dans la charte qui les lie pour une année. Cependant, les signataires portent les valeurs et peuvent relayer les pratiques du réseau notamment au sein de collectifs locaux ou nationaux. Toute communication sur les pratiques d’ECS développées au sein du réseau est donc souhaitable, en vue de la valorisation de notre démarche, pour chacune des associations membres.
Le Réseau SENS se veut ouvert et intégrateur. Toutefois, les associations postulantes devront répondre à certains critères tels que définis dans le règlement intérieur.

Charte modifiée et validée en AG du réseau SENS
7 avril 2013